Les réglementations pour les escaliers

Les réglementations pour les escaliers

Si les normes pour les escaliers publics sont obligatoires, le respect de la réglementation pour les escaliers privés reste facultatif mais vivement recommandé. En effet, si vous louez votre logement, le non-respect de la réglementation peut engager votre responsabilité civile en cas d’accident. De même, si vous souhaitez vendre votre maison, l’installation d’escaliers aux normes de sécurité vous permettra de réaliser une plus-value sur votre bien immobilier.

Quelles sont les normes pour les marches d’escalier ?

Pour limiter le risque d’accident, vos escaliers doivent répondre à certaines normes relatives aux dimensions des marches, mais également à la hauteur sous plafond de votre cage d’escalier :

  • La hauteur des marches doit être comprise entre 16 et 21 cm. De même, elles doivent présenter une hauteur uniforme afin de ne pas surprendre l’utilisateur.
  • Le giron, qui correspond à la profondeur des marches, doit mesurer entre 21 et 32 cm afin d’offrir une stabilité suffisante aux pieds.
  • L’emmarchement, qui représente la longueur de la marche, doit mesurer au moins 70 cm pour permettre une circulation fluide et agréable.
  • L’échappée de l’escalier, c’est-à-dire la distance entre la marche est le plafond, ne doit jamais être inférieure à 1,90m.

Les normes et hauteurs pour les garde-corps

Les rampes et les garde-corps sont également soumis à réglementation. D’une hauteur minimale de 90 cm, ils se disposent en haut et le long des escaliers pour éviter le risque de chute. Les garde-corps sont équipés de barreaux espacés au maximum de 18 cm pour les lisses horizontales, et de 11 cm pour les lisses verticales. Lorsque l’escalier est encadré de murs, il convient de l’équiper d’une main courante qui offrira un point d’accroche aux utilisateurs.

Ce qu’il faut savoir du palier d’escalier au niveau de la sécurité

Pour permettre aux usagers de reprendre leur souffle et de marquer une pause, il est nécessaire d’installer un palier intermédiaire lorsque l’escalier compte plus de 25 marches. Ce palier de repos doit être équipé d’un garde-corps d’une hauteur minimale de 1 mètre, ou d’une main courante lorsqu’il est entouré de murs. Pour pouvoir jouer entièrement son rôle, sa largeur doit être la même que celle de l’emmarchement, tandis que sa longueur doit être égale ou supérieure à 1 mètre.

Quelques conseils de sécurité pour ses escaliers

Parce que le risque de chute est important, parlons de l’antidérapant d’escalier pour plus de sécurité. Sous forme de bandes adhésives, de peinture ou de vernis, il accroît l’adhérence du revêtement pour sécuriser les escaliers intérieurs et extérieurs. De même, pensez à équiper votre cage d’escalier d’un éclairage suffisant ainsi que d’une barrière de sécurité si vous souhaitez limiter son accès aux enfants ou aux animaux domestiques.

Pour l’installation d’un escalier aux normes de sécurité, faites appel à un artisan qualifié. Notre annuaire vous permet de trouver un professionnel qui prendra en charge tous vos travaux d’aménagement.

Pour en savoir plus

Articles en relation