Les normes pour les escaliers publics

Les normes pour les escaliers publics

Entre les normes pour les escaliers publics et pour une habitation privée, il y a quelques différences à distinguer. Si les réglementations pour les escaliers sont moins sévères pour une installation en habitat privé, elles s’avèrent plus contraignantes lorsqu’il s’agit d’escaliers publics. Découvrez alors les différentes normes à respecter pour la construction d’escaliers publics.

Les normes pour les escaliers publics : les points importants

Dans les établissements publics, les normes régissant l’installation d’escalier sont bien plus ardues. En effet, rien que pour le garde-corps, il doit être réalisé en lisses verticales. Sa hauteur ne doit pas se retrouver en dessous des 100 cm. Concernant la hauteur des marches, celle-ci doit se situer entre 16 et 17 cm. L’installation de contremarche est aussi imposée dans les normes pour les escaliers publics, surtout que le recouvrement se trouve en dessous des 5 cm. Pour un escalier accessible aux personnes à mobilité réduite d’ailleurs, la contremarche doit se retrouver sur la première et dernière marche. Le nez-de-marche doit être également d’une couleur différente. Les réglementations pour les escaliers en lieux publics exigent aussi que le nez-de-marche soit bien contrasté visuellement et non glissant. Il faudra alors prévoir un revêtement ou un habillage antidérapant.

Les réglementations pour les escaliers : quelques consignes de sécurité

Parce que la sécurité est un mot d’ordre dans la conception et la mise en place d’escalier, que ce soit en milieu privé ou public, les normes pour les escaliers publics renseignent davantage sur les consignes de sécurité à respecter. De ce fait, la largeur entre les mains courantes doit se situer entre 1 m et 1,20 m au plus. Le revêtement du haut de l’escalier doit aussi permettre l’éveil de la vigilance. Ainsi, il doit se placer à 0,50 m de la première marche et se démarquer visuellement par sa couleur, mais aussi se contraster par sa palpabilité. Il faut aussi penser aux éclairages. Ils doivent effectivement permettre aux utilisateurs de distinguer les dangers et non les éblouir. Un revêtement antidérapant est également indispensable pour les escaliers publics.

Au sein de notre annuaire professionnel, trouvez en toute facilité plusieurs experts dans la conception et l’installation d’escaliers, que ce soit en milieu public ou privé. Vous pourrez entrer en contact avec eux rapidement pour obtenir plusieurs devis.

Pour en savoir plus

Articles en relation